Célébration mondiale de la Journée Zéro Discrimination

 La discrimination affecte toujours les vies de millions de personnes à travers le monde. Le 1er mars, à l’occasion de la Journée Zéro Discrimination, des citoyens de toutes les régions de la planète s’uniront autour du thème « Ouvrez-vous, Tendez la main » afin de célébrer la diversité et de rejeter la discrimination sous toutes ses formes.

Le soutien recueilli pour la Journée Zéro Discrimination a créé une vague mondiale de solidarité pour mettre fin à une discrimination qui reste largement répandue. Dans toutes les régions du monde, des millions de femmes et de filles sont victimes de violences et d’abus, et ne sont pas en mesure d’exercer leurs droits ou d’avoir accès aux services de santé, à l’éducation ou à l’emploi. Au travail, à l’école, dans les centres de soins et d’autres contextes, la discrimination réduit la capacité des personnes à participer pleinement et de façon significative aux sociétés, à subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille, et à prendre soin d’elles-mêmes et de leur entourage. Il existe dans monde près de 80 pays où les lois continuent de criminaliser les rapports sexuels entre personnes de même sexe. Quelque 38 pays, territoires et zones imposent aux personnes vivant avec le VIH différentes restrictions à l’entrée, au séjour et à la résidence. En outre, les cadres juridiques et sociaux ne parviennent toujours pas à lutter contre la stigmatisation et la discrimination à l’encontre des personnes séropositives et des plus vulnérables à l’infection à VIH.

« La discrimination est une violation des droits de l’homme qui ne doit pas rester sans réponse » a déclaré Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies. « Tout le monde doit avoir la possibilité de vivre dans le respect et la dignité ».

Pour célébrer la Journée Zéro Discrimination de cette année, tout un chacun est invité à s’ouvrir et tendre la main – en exploitant les médias sociaux pour dire au monde ce que « zéro discrimination » signifie pour lui. Certaines personnes ont partagé des chansons, des poèmes, des pensées et des activités inspirés par l’image du papillon – symbole de la transformation de la campagne. D’autres appellent également leurs gouvernants à redoubler d’efforts pour que les droits de l’homme soient appliqués et protégés, et que la discrimination soit éradiquée.

Lire la suite sur le site de ONUSIDA

COPYRIGHT BY VDH

© 2015