Une belle participation à la caravane des jeunes pour la Planification familiale

 

Distribution de préservatifs…

Le Volontariat pour le Développement d’Haïti (VDH) a assuré une belle et utile présence à la caravane des jeunes pour la Planification Familiale. Résultat : pas moins de 1171 nouveaux acceptants en trois jours parmi les jeunes.



« Jèn yo di wi ak sante reprodiktif et non ak vyolans sou fanm ak jèn fi ». C’est autour de ce thème que s’est déroulé, du 14 au 16 juillet 2014, la caravane des jeunes pour la Planification Familiale. La commune de Cayes-Jacmel, dans le département du Sud-Est, a été le théâtre de cette activité organisée sous la bienveillance de la Direction départementale sanitaire du Sud-Est en partenariat avec le Volontariat pour développement d’Haïti (VDH), l’ONU-FEMME, la Croix rouge et PROFAMIL, entre autres. 


En effet, les jeunes de VDH ont pris part activement à cette première édition. Ils en ont profité pour sensibiliser jeunes et moins jeunes à l’importance de la planification familiale. Travail qui n’a pas été sans succès. Puisqu’une quinzaine de femmes ont été amenées, suite aux présentations, à adopter une méthode contraceptive de longue durée et plus de 1,160 jeunes ont accepté une méthode de courte durée à travers le condom.  


Les trois jours de la caravane ont été marqués par une série de conférences de bonne facture.  Sur des sujets relatifs à la santé reproductive, l’équité des genres, la violence faite aux femmes. Le public a donc été bel et bien servi.

Au cours des causettes, les pairs-éducateurs du VDH, venus de Jacmel et issus de le Cayes-Jacmel, ont aussi mis l’accent sur la nécessité de faire preuve de respect à l’égard des femmes et des filles.

Les participants ont eu également droit à des moments de divertissement. Toutefois, tout a été placé sous l’insigne de la santé de la production et de la non-violence surtout à l’encontre des femmes et des filles.

COPYRIGHT BY VDH

© 2015