Projet Malaria

Le Volontariat pour le Développement d’Haïti, avec le support financier du Fonds Mondial  et en collaboration avec d’autres institutions nationales, contribue depuis trois années à la réduction de l’incidence de la malaria en Haïti.

Nous intervenons au niveau de deux départements géographiques du pays : l’Ouest et l’Artibonite. A travers deux de nos Maisons de Jeunes, Fonds-Parisien et Saint Marc, nous arrivons à toucher des communautés exposées à cette pandémie, particulièrement des jeunes et des femmes enceintes.

L’accès difficile aux zones ciblées par nos activités n’a pas empêché d’obtenir des résultats probants en 2014. Pour cette période : 12,063 personnes ont été sensibilisées. Un total de 354 sessions de sensibilisation ont été tenues dans des établissements scolaires et des clubs de jeunes au bénéfice de 8,711 jeunes. Par ailleurs, 3,352 adultes ont participé à des séances de débats dont 540 femmes enceintes.

Le VDH mise sur la stratégie d’éducation par les pairs et l’approche communication pour le changement de comportement (CCC) pour atteindre ses objectifs.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, deux milliards d'individus, soit 40% de la population mondiale, sont exposés à la malaria. En Haïti, la maladie est très répandue à cause des faiblesses des programmes visant  son éradication depuis les dix dernières années.

Séance de sensibilisation, St Marc

COPYRIGHT BY VDH

© 2015